Rechercher
  • Gérald

Retour de lecture - Les carnets d'Ivan Chtov - G.F. Spencer

Bonjour les ami(e)s,

Un joli cadeau de Noël que ce retour de Pascale !

Mille mercis, Pascale, pour ton analyse très fine de cet ouvrage et pour ta gentillesse.



















Cher Gérald,

Transformée en coursière depuis samedi au point que les livres s'envolent tout seuls des cartons, je ne suis pas une lectrice digne de tes merveilleux Carnets qui étonnent, ravissent, font sourire (et rire aux éclats parfois) et réfléchir à chaque page car beaucoup sont des apologues.

J'entre vite en résonance avec les textes qui mettent en scène arbres, plantes, animaux...et comme il y en a beaucoup ! Parmi mes préférés, juste à la première lecture : "le pissenlit", "le trèfle à quatre feuilles", "le noyer et la chevrette", "le chardon et la pâquerette", l'étoile et la goutte de pluie", "la perle de glace", "les glutins de Brocéliande" (je dois faire attention car une part naïve de moi croit aveuglement les contes pour peu que la langue en soit belle et convaincante !) ," la perle de glace", toutes les histoires du loup blanc, héros favori des contes russes, je crois.

Très sensible à " l'arbre de mes étranges" avec cette alternance entre prose et vers que tu pratiques couramment (dans le roman aussi), la prose n'étant pas seulement un prolégomène au texte poétique, mais texte poétique et philosophique.

Je suis entièrement de ton avis sur la prière, respiration de l'âme... On est loin, pour l'instant, du "priez sans cesse " de Saint Paul ! Gageons que cela change.

J'admire toujours les peintures riches, précieuses, d'une beauté céleste de l'artiste Anne-Marie Zylberman, qui ornent parfaitement tes livres. Ce sont, je pense, des oeuvres de commande ?

J'admire aussi beaucoup les vignettes de Sacha Vausort (ton fils ?) qui illustrent chaque texte : dessins à l' encre de Chine ? On songe aussi à des gravures, à des lithographies. Perfection du dessin, originalité et beauté (cadrages très originaux et bien dans l'esprit des textes) des compositions. Evidemment, mes remarques feront sourire l'artiste qui a probablement fait une école supérieure des arts graphiques.

Avec le dessin du bonsaï, j'ai ressenti une réharmonisation énergétique, une ouverture du plexus solaire.


Succès à ton très bel ouvrage qui va probablement, dans un premier temps, ravir tes amis en cette période de Fêtes !.

Je te souhaite, à toi et à ta famille, un excellent Noël et de bonnes vacances car même les ouvriers de Lumière qui travaillent au Grand Oeuvre ont le droit de prendre un peu de repos !


Avec mes sincères amitiés,

Pascale


Lien utile :