Rechercher
  • Gérald

Kimamori - Yassi Nasseri a lu Les Fables d'Amassolou Guindo

Une envolée par les fables !

















L'article est consultable ici :

https://www.kimamori.fr/litterature-fiction/les-fables-damassolou-en-pays-dogon-damassolou-guindo/#comment-75

https://www.facebook.com/yassi.nasseri


Un voyage vers l'ailleurs tangible !


La lecture est un voyage. Plus nous voyageons loin, et mieux nous faisons un retour sur nous-même. Avec les fables d'Amassolou Guindo nous sommes transportés dans un espace-temps à des années lumière de notre présent. Et précisément, à ce moment-là, alors que nous avons embarqué pleinement, nous retrouvons l'enfant que nous fûmes, l'enfant qui est encore là en nous. Sagesse, sourire, légèreté colorent les pages de ce livre qui renferme un grand cœur mais aussi mille dessins enchanteurs.


J'ai été heureuse et apaisée, plongée dans ce recueil. Un instant avant j'étais agitée et éparpillée. Quelques dizaines de fables plus loin j'étais sereine et tranquille. Candeur et douceur, intelligence et profondeur donnent de l'étoffe aux Fables d'Amassolou, qui nous emmènent en Pays Dogon. Vous allez le découvrir ce Pays Dogon, et l'aimer.


Vingt fables sont réunies dans ce livre. Elles ne sont pas très longues : trois pages, cinq pages, quelques fois la fable verse sur huit pages. Mais attention, le texte est accompagné des illustrations de l'auteur. Chacune est arborée d'un titre, Tanwanré, La fille curieuse, La chèvre et le singe, Les quatre frères, Le caméléon et la mouche .. Et chacune se termine par un cadeau qui se nomme Moralité. Eh oui, je sais que, comme moi, vous allez immédiatement fondre à l'idée d'accueillir ces petits trésors ! Y a-t-il plus exquis que la morale de l'histoire, surtout quand elles sont dites par les mots d'Amassolou :

« Enfouir ses secrets sous le sable est une mauvaise pratique car la vérité remontera toujours à la surface dès la première crue. »

Celle-ci clôt la fable qui se nomme Yapili. Nous voilà émerveillés en feuilletant le livre, en faisant sa connaissance par son imagerie, ses mots de sagesse, sa simplicité désarmante. Alors imaginez combien son contenu est grand...


Quand je vous dis que le contenu est grand, j'entends par là que l'œuvre d'Amassolou Guindo s'étend au-delà du talent de restituer des histoires. Il est allé chercher le suc des pens