Rechercher
  • Gérald

RETOUR DE LECTURE

Bonjour les ami(e)s heptacélestes, voici un nouveau retour de Sylvie Barabé.

(Merci beaucoup Sylvie !)


L'Aïeul de tout le monde - Isabelle Malowé - Conte illustré

Paru le 2 juillet 2021


Bonjour, je vais vous faire part aujourd’hui de mes ressentis sur le livre d’Isabelle Malowé.

« l’Aïeul de tout le monde ».


Tout d’abord, quelques mots sur l’auteure :

Isabelle Malowé exerce la profession d’infirmière depuis 1995. Décortiquant le monde et les rapports humains, ses œuvres mêlent réalité crue et douceur poétique. Elle a reçu le prix littéraire du salon de Mazamet pour son premier roman « Toulkelila ». Son roman « les Rumeurs de la terre » a remporté le prix des gourmets des lettres de la ville de Toulouse 2015, le prix Figeac 2015 ainsi que le prestigieux prix de la LICRA 2017 (ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).


Quatrième de couverture :

Oublier l’inoubliable. Pardonner quand cela ne se peut.

Les ressources de l’esprit humain sont intarissables…

De grands hommes se sont penchés sur le thème de la

Résilience : philosophes, médecins-psychiatres, historiens,

ethnologues, enseignants, artistes et témoins de guerre

sans doute.

Isabelle Malowé propose un conte ; sa manière à elle

d’élucider l’inqualifiable et surtout de rêver qu’un avenir

lui succède. De ses phrases poétiques naissent Zandié et

son oncle. L’enfant et son Aïeul fouillent une mémoire

horrifiée, prêts à reconquérir la paix. Leur quête du

bohneur, d’une dignité originale, aboutira. Là-bas, la joie

insulte la misère. Zandié et l’oncle créent des lendemains

à partir du chaos, et répondent à l’impossible de façon

tout à fait singulière. Un beau récit sur le pardon, dont le

dénouement est inattendu.


Un très beau conte contemporain, réaliste, écrit avec sensibilité et finesse, parsemé de sentiments qui tels des flèches atteignent leurs cibles aux points les plus sensibles.

Une belle performance que de faire naitre l’espoir et la beauté après l’horreur d’un génocide.


Tel le Phoenix qui renait de ses cendres, une communauté qui se répare, se reconstruit et envisage son avenir avec confiance et sérénité.

Une lente mais solide remontée des enfers, où l’amour, la bonté et la croyance en l’autre prennent toute la place. Une grande bouffée de vie !


Une histoire de sagesse, d’humilité et d’humanité, qui pose mille questions sur les capacités de l’être humain à pardonner l’impardonnable et qui nous renvoie honteux à nos chimères du jour.

Voici un court extrait figurant sur la quatrième de couverture : " C'est pour enlever les souvenirs, dit l'oncle en étalant la terre fraiche sur le front de Zandié. Mais l'enfant le sait. L'Oncle lui explique chaque matin la terre, le front et l'avenir qui naît de l'oubli..."

Un beau livre joliment illustré, à lire sans hésitation.

Merci Isabelle Malowé pour ce court mais si riche ouvrage.


Note : les illustrations présentes dans cet ouvrage sont d'Elzbieta Beaujard











Liens utiles :

https://www.e7ciel.com/product-page/l-aïeul-de-tout-le-monde


http://www.isabellemalowe.com/pages/publications-de-l-auteur/l-aieul-de-tout-le-monde.html


https://www.amazon.fr/LA%C3%AFeul-tout-monde-Isabelle-Malow%C3%A9/dp/2491851164/



À nouveau en stock !







24 vues0 commentaire