top of page
Rechercher

La Cafet' - un roman qui marque les esprits

Roulements de tambours !

Ce samedi 27 avril sortira au sein de la collection Felix le primo roman d'Amélie Vanhuyse :



Le mot du premier lecteur : G.F. Spencer

Articulée comme une suite logique de témoignages, la trame de cet ouvrage est composée de onze points de vues successifs au fil desquels une année académique se déroule. Nous sommes bien dans le monde concret, la non-fiction, et, même si les belligérants ont été créés de toutes pièces, beaucoup redécouvriront des visages, des réactions, des situations rocambolesques bien enfouies dans leur passé. Ce roman est un retour aux réalités basiques de la vie d'un lycée de province. La Cafet' est avant tout un lieu de convergence ; une alcôve où onze êtres aux caractères disparates se croisent, se rencontrent, échangent, jouent, s'engueulent, se congratulent. La niaiserie de certains ne peut que trancher avec le comportement très coloré d'autres, tandis qu'inhibition et découverte de soi côtoient les recherches d'identités affectives et sexuelles.

Le tout est traité de façon très introspective, la qualité première de l'auteure étant sa capacité à s'immiscer dans les esprits de ses personnages — la locution "les esprits" est bien au pluriel ; vous comprendrez à la lecture... Chacun d'entre-eux est décortiqué, et souvent des défauts s'exacerbent à la source de l'histoire intime ou familiale de leur enfance.

En toute sincérité, j'ai trouvé cette lecture bouleversante, tant les personnages s'invitent en notre conscience. Si vous, parents, enseignants, collégiens et autres désirez comprendre ce que peut représenter la vie des lycéens de nos jours, ce livre doit absolument vous passer entre les mains.

Un grand bravo à toi, Amélie. La première lecture avait certes déjà bien orienté mon appréciation, mais c'est surtout après ce travail éditorial en commun que l'œuvre se révèle. Je suis donc fier de cette rencontre, et surtout, de t'accueillir parmi nous. Je m'aperçois ce jour que la collection Felix oriente plutôt le lecteur vers un roman "jeune"; il fallait bien faire un choix. Je peux pourtant aujourd'hui t'assurer que ce texte aurait tout autant sa place au sein de la collection blanche, réservée à la littérature "classique". Vivement tes prochaines propositions ! :-)


Quatrième de couverture :

La Cafet’ est le coin des gens bizarres. Seul refuge pour onze étudiants en recherche d’identité, elle se pose en lieu où les sentiments contradictoires s’expriment. L’amitié, l’amour, la recherche de confiance en soi, les trahisons, autant de problématiques compliquées auxquelles tout adolescent est un jour confronté. Parfois, les émotions débordent, ouvrant des issues explosives aux rivalités sous-jacentes. Mais n’est-ce là l’une des voies de la découverte de soi ?

 

Ce primo roman d’Amélie Vanhuyse, théâtre de la recherche introspective du moi, nous propose à travers  une plume déjà bien affûtée une plongée dans le monde contemporain de nos ados, où, confrontés à la réalité sociale d’un lycée de province, ils deviennent les héros de leur propre vie.


L'auteure :

Amélie Vanhuyse, née à Paris en septembre 1996, est bercée depuis toute petite dans l’imaginaire. Très vite, l’écriture devient pour elle un incontournable. Paroles de chansons, poésies, lettres, nouvelles, romans, tous les genres sont prétextes à l’expression de ses émotions. Aujourd’hui enseignante en physique-chimie dans un collège de la région nantaise, elle poursuit sur son temps libre son chemin de mots, prêtant à la musique d’autres occasions de perdre la tête, notamment à travers le chant, le piano, la basse et la danse. Amatrice de jeux de rôles, jeux de société, cosplay et role play, elle est loin d’avoir fait le tour de ses passions !


Liens utiles :

Page Instagram de l’auteure

Chaîne YouTube de l’auteure

Courriel de l’auteure

Courriel des Éditions 7e Ciel

Pages internet des Éditions 7e Ciel

122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page