Rechercher

Maïa, d'Elzbieta Beaujard, un roman sensible, élégant, dont on se souvient... - Aux Éditions 7e Ciel























Bonjour les ami(e)s,

Le samedi 19 septembre 2020 sortit Maïa, d'Elzbieta Beaujard.

Maïa, un roman (presque) autobiographique, sensible, familial, addictif... tant de qualificatifs pour ce simple texte qui aura pour effet de vous faire parfois sourire, parfois pleurer, mais surtout de vous emporter irrémédiablement... ;-)

Que puis-je en dire en tant qu'éditeur ? Que je me souviens de cette lecture comme si je venais de refermer le livre ? Que des larmes – parfois de joie, parfois d'émotion – m'ont voilé le regard à plusieurs reprises au cours des corrections ? Que cette rencontre est une des plus belles que j'ai eu l'occasion de faire ces dernières années dans le milieu littéraire ? Qu'à chaque rencontre je suis ébloui pas son talent, non seulement d'auteure, mais aussi de peintre/illustratrices (la couverture est de sa main) ? Devrais-je vraiment vous dire tout cela ? Ne risque-je pas de changer le cours du temps ? J'en doute, car ayant eu l'occasion à maintes reprises de rencontrer son humilité, je sais qu'elle restera avant tout les pieds sur terre, et qu'elle me répondra en souriant : "Tu exagères encore !" avec son charmant accent slave ;-).


Quatrième de couverture :

Maïa a 7 ans et c’est l'âge de raison. Très heureuse d’entrer à l'école, elle devra pourtant affronter les premières difficultés de son existence. Vaillante, spontanée, émotive et gaie, elle s'appuie sur un environnement familial solide et chaleureux pour appréhender la vie avec sensibilité et sagesse.

À Brodnica, petit village au sud de Poznań, les scouts s'organisent pour rechercher les traces de personnes disparues pendant la guerre.

Des amitiés, et quelques frayeurs, aussi, jalonneront les sentiers de sa témérité.

Maïa sortira-t-elle indemne de cette aventure ? Sans doute pas complètement…